Vol de Sculpture Invisible. Enquête.

 

 

 

CHAPITRE I

C’ est les soldes en Italie. Vous pouvez acheter des sculptures invisibles à prix réduits. Et si vous en prenez une paire, vous bénéficiez de 30 % pour la deuxième. Salvatore Garau, artiste maniériste italien a récemment vendu à un complice une sculpture invisible 15000€. Salvatore casse les prix. C’est le prix Leclerc et C’est honteux.

CHAPITRE II

C’est honteux. Mais il y a pire. Depuis 2006 Max Horde trace des lignes invisibles partout où il passe et distribue des sculptures invisibles GRATUITEMENT. La première a été acquise par Ben Vautier, sculpture exposée à la fondation du Doute à Blois. Gratuitement, c’est une honte. On les trouve maintenant chez EMMAÜS. Le marché de l’art va très mal.

CHAPITRE III

L‘inspecteur était assis en face du surintendant, dans le poste de police. Sur la table il y avait une masse invisible trempée d’eau. L’inspecteur déclara :

- C’est sûrement une sculpture … toutefois, je ne l’affirmerais pas sous serment. La femme de chambre du sculpteur accusé m’a dit qu’il affectionnait cette forme et qu’il en avait plusieurs de couleurs différentes dans son atelier. Or, vous avez trouvé celle-ci dans la rivière ! Cela tendrait à prouver que nos idées sont exactes . L’acheteur n’a pas apprécié cette sculpture invisible et l’a jetée dans le ruisseau.

 

CHAPITRE IV

L’avocat du sculpteur d’ invisible, prenant la parole sans l’avoir demandée entonna (Artaud) de toutes ses manches : « Ne tirez pas sur les artistes. Les artistes veulent boire et manger ( Les chœurs : surtout boire) et ont besoin de fonds pour réaliser des absurdités toujours plus grandes et coûteuses et commercialisables et exportables » (Les chœurs : on se croirait dans un monde capitaliste). Il continue : « Que vont devenir les actionnaires de l’art, les collectionneurs, et tous ceux qui en vivent, beaucoup plus nombreux encore que les artistes mêmes ». (Les chœurs : Des techniciens de support surface).

CHAPITRE V

Un critique d’art qui s’était planqué sous le parquet surgit d’un coup pour rappeler à tous ces incompétents que des sculptures invisibles il en existait des milliers et même déjà beaucoup trop et qu’il n’y avait pas de quoi en faire un fromage en précisant que le fromage, lui, n’était pas invisible ou que même s’ il l’était il sentirait quand même. Le prétoire s’en pinça le nez tout en se posant une nouvelle question : Quelle odeur dégage une sculpture invisible ? Y-a-il une sculpture invisible dans la salle ?